Electrodéionisation

L'électrodéionisation est utilisée pour éliminer, en aval de l'osmose inverse, les dernières traces de contaminants dissous dans l'eau et produire une eau déminéralisée ultra pure. Avec cette technologie, Veolia Water Technologies propose une alternative, sans produit chimique, à la finition sur résines échangeuses d'ions.

Pour quelles applications ?

 

Pour en savoir plus sur nos solutions d'électrodéionisation, contactez-nous !

Bénéfices de l'électrodéionisation

Une technologie « propre » sans régénération chimique

Les lits d'échange d'ions des systèmes d'électrodéionisation sont régénérés de façon continue. Ils ne s'épuisent pas comme les systèmes de finition sur résines échangeuses d'ions, exploités en mode discontinu, qui nécessitent une régénération par produits chimiques.

Facilité d'exploitation grâce au fonctionnement continu

Le fonctionnement continu rend inutile la phase de régénération donc le recours aux produits chimiques ainsi que la maintenance des matériels de régénération. La production d'eau purifiée est ininterrompue et l'exploitation plus facile.

Temps et coût d'installation réduits

Veolia Water Technologies installe des unités de électrodéionisation compactes, faciles à mettre en œuvre. Pré-montées, elles sont prêtes à être raccordées aux réseaux hydraulique et électrique sur site. D'où un démarrage rapide et des conditions de fonctionnement optimales.

Caractéristiques de l'électrodéionisation

Conductivité, silice, sodium : des performances fonction de la configuration choisie

Les performances en déminéralisation obtenues par les systèmes de Veolia Water Technologies dépendent des modèles, du design, des options choisis (par exemple, présence ou non de traitement de finition) :

  • Conductivité en fonction du besoin jusqu'à 0,05 µS/cm
  • Silice jusqu'à 1 ppb
  • Sodium jusqu'à 0,1 ppb

Débit : en général jusqu'à quelques centaines de m3/h.

Production d'une eau de qualité pouvant atteindre 18 MΩ.cm

  • Les systèmes CEDI de Veolia Water Technologies polissent le perméat d'osmose inverse pour produire une eau pouvant atteindre 18 MΩ.cm,
  • La consommation électrique est fonction de la conductivité de l'eau brute en entrée et de la qualité d'eau traitée voulue en sortie,
  • Le rendement hydraulique est supérieur à 90 %, sans perte en eau car le rejet est recyclé en amont du traitement,
  • Débit de 0 à 15 m3/h par unité standardisée (jusqu'à 100 m3/h avec plusieurs modules).
  • Pour les débits plus importants, une conception sur mesure est étudiée.
Prestations complémentaires