exploitant femme

Résultats de l'Index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résultats de l'Index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour OTV

Depuis le 1er mars 2020, les entreprises de plus de 50 salariés sont tenues de publier un index, basé sur cinq critères, qui permet de mesurer les efforts des sociétés françaises en matière d'égalité salariale entre les femmes et les hommes. Cette obligation entre dans le cadre de la loi Avenir du 5 septembre 2018 qui vise à terme à la suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.

Les résultats des entités d'OTV pour l'année 2021 s'établissent très majoritairement au-dessus de 75 points sur 100 (minimum légal) pour un index global à 89 points sur 100.

Ce résultat est le fruit des efforts d'OTV et du groupe Veolia pour créer les conditions d’attractivité et d’évolution qui permettent aux femmes de progresser au même niveau de rémunération et de carrière que les hommes. Les actions en faveur de la mixité et de l'égalité professionnelle font partie intégrante de la Raison d’être de Veolia, qui est de contribuer au progrès humain en s'inscrivant résolument dans les Objectifs de Développement Durable.

égalité femme homme

 

 

Comment est calculé l'index ?

L’index de l’égalité femmes-hommes se compose de 5 indicateurs notés sur 100 points qui évaluent les inégalités entre les femmes et les hommes dans l’entreprise. Chaque indicateur est pondéré et mesuré sous forme de note. La somme de ces notes permet de calculer l’index. Si la note globale est inférieure à 75 sur 100, l’entreprise aura 3 ans pour mener des actions correctives.

Les 5 indicateurs :

1. Ecarts de salaire entre les femmes et les hommes, à poste et âge comparables

Cet indicateur représente 40 points qui sont obtenus lorsqu’il y a 0 % d’écart de salaire entre les femmes et les hommes à poste et âge comparables. L’indicateur compare les rémunérations moyennes des femmes et des hommes, incluant les primes de performance et les avantages en nature. Seules sont exclues les primes liées aux conditions de travail (primes de nuit, heures supplémentaires…) et les indemnités de départ et de précarité. 

 2. Répartition des augmentations entre les femmes et les hommes

Cet indicateur représente 20 points. Le nombre maximum de points est accordé si l’entreprise a augmenté autant d’hommes que de femmes, à 2 % près ou à 2 personnes près. 

3.  Répartition des promotions entre les femmes et les hommes

Le nombre maximum de points (15 points) est accordé si l’entreprise a promu autant d’hommes que de femmes, à 2 % près ou à 2 personnes près. 

4. Augmentations au retour de congé de maternité

 Cet indicateur est calculé dès lors que des augmentations ont été données pendant que des personnes étaient en congé maternité, il représente 15 points.

5. Au moins 4 femmes dans les 10 plus hautes rémunérations 

Cet indicateur représente 10 points.