Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

RIO TINTO, Rousson (30)

Le client

Fondée en 1860, l’usine de Salindres est la plus ancienne usine d’aluminium dans le monde. Aujourd’hui en inactivité, elle a été exploitée jusque dans les années 1980 par Aluminium Pechiney, devenue propriété du groupe minier multinational Rio Tinto.


Depuis les années 60, 4 millions de m3 de boues rouges, issues de la fabrication de l’alumine ont été stockées dans un barrage aménagé dans la vallée de Segoussac.
Au pied de ce barrage, un bassin inférieur collecte toujours les lixiviats sodiques des boues rouges chargés en métaux lourds et pouvant présenter un danger pour l’environnement.


Rio Tinto a donc décidé de sécuriser le traitement des lixiviats en construisant son unité de traitement dédiée.

 

Les besoins

  • Atteindre les objectifs de bon état physico-chimique et biologique du milieu récepteur, dans le cadre de la politique rigoureuse du groupe Rio Tinto en matière de gestion environnementale de ses sites post-exploitation.
  • S’insérer dans un site isolé (architecture soignée), avec la prise en compte d’un environnement exceptionnel (espèces protégées) et de contraintes météo fortes avec les épisodes cévenols.
  • Traiter les lixiviats sodiques des boues rouges, chargés en aluminium, arsenic et fluor, en optimisant l’exploitation (automatisation poussée, télésurveillance).

Les solutions

  • Co-adsorption à pH contrôlé – Maîtrise de la chimie de l’eau et des polluants.
  • TURBOMIXTM : système de floculation et de décantation avancée qui permet l’optimisation de l’agitation par la conversion du flux radial en flux axial et l’augmentation du débit de pompage effectif.
  • Filtres à sable « duplex » : mise en place d’un package standardisé de deux unités. Le lavage d’un filtre se fait avec l’eau filtrée du second, le tout sans interruption de leur alimentation pour une meilleure efficacité et régularité de filtration.
  • Réalisation d’un émissaire lacustre et organisation des travaux en veillant à la préservation des zones humides d’intérêt écologique et à la prise en compte des évènements climatiques.

 

Les avantages

  • TURBOMIXTM : réduction de la consommation des polymères et réduction de l’emprise au sol de la cuve de floculation. De plus, il permet d’améliorer le fonctionnement des cuves à agitation lente en rendant ainsi possible la diminution du temps de séjour nécessaire pour garantir l’efficacité demandée.
  • Partenariat avec l’exploitant Veolia, acteur local disposant de fortes compétences techniques, pour assurer et optimiser l’exploitation du site.

Chiffres clés

  • Débit d’effluent traité : De 20 à 50 m3/h
  • Performances attendues :
       1,0 mg/L d’aluminium
       0,2 mg/L de fer
       5 mg/l de Fluor
       0,02μg/l d’Arsenic
  • Durée des travaux : 10 mois
  •  Mise en service : Septembre 2015