Odor control banner

Maîtrise des odeurs

Technologies de suppression physique, chimique et biologique des odeurs provenant des installations de traitement.

 

Veolia Water Technologies aide ses clients industriels et municipaux à traiter et supprimer les odeurs émises par les installations de traitement d’eau.

 

Nous avons tous déjà senti de mauvaises odeurs aux abords des complexes industriels. Les odeurs « d’œuf pourri » ou de « choux » comptent parmi les plaintes les plus récurrentes des riverains. Les principales sources de mauvaises odeurs liées au traitement de l'eau sont dues au stockage et à la déshydratation des boues. Elles proviennent de la décomposition d'éléments chimiques que l'on trouve dans le recyclage des effluents industriels. Pour les maîtriser, des technologies spécifiques sont installées afin de gérer et supprimer la pollution olfactive.

La maîtrise des odeurs est particulièrement nécessaire dans le cas des sites de traitement des eaux usées ou des sites industriels proches de zones résidentielles, où les nuisances olfactives donnent lieu à de nombreuses plaintes. En voici quelques exemples :

  • Sites d’élimination des déchets
  • Sites de traitement des eaux
  • Sites de compostage
  • Installations industrielles
  • Sites agricoles

Qu'il s'agisse d'installations de traitement industrielles ou urbaines, il importe de débarrasser les eaux usées de toutes les odeurs indésirables, pour améliorer le quotidien du personnel de ces installations et la qualité de vie des riverains.
Une gestion efficace des odeurs permet de réduire la pollution olfactive dans l'air et dans les eaux usées elles-mêmes. En outre, un logiciel de surveillance des odeurs permet de suivre les conditions environnementales, telles que la direction du vent,  en vue d'une gestion proactive des odeurs.
La gestion des odeurs fait des stations d'épuration des lieux de travail plus agréables pour le personnel et les rend plus acceptables pour les riverains. 
L'élimination des odeurs industrielles est également essentielle à la conformité.

Comment Veolia s’engage à aider ses clients à améliorer la gestion des odeurs

Nous sommes extrêmement attentifs aux performances des technologies dans ce domaine, car elles contribuent à améliorer la qualité de vie de tous. Nous aidons les industries et les municipalités à gérer les odeurs émises lors du traitement des eaux usées.
Nous nous engageons à réduire la pollution olfactive et nous investissons depuis de nombreuses années dans la recherche et le développement afin de résoudre ce problème. Nos experts ont mis au point des installations de traitement sans odeur qui assurent aussi bien le confort du personnel d'exploitation que la satisfaction des riverains.
Engagés depuis plus d'un siècle dans le traitement de l'eau, nous avons acquis une solide connaissance dans la problématique de la pollution olfactive. Celle-ci peut résulter de la stagnation des effluents dans des bassins ou des lagunes, avant leur rejet ou leur traitement.

Odor control picture

Impact de la gestion des odeurs

Ce n'est que dans les années 2000 que les exploitants de sites à l'origine de nuisances olfactives ont commencé à réellement prendre la mesure des perturbations engendrées en l'absence de traitement adéquat des effluents.


Si la commercialisation de procédés anti-odeurs pour l'industrie a été lente à émerger, des arrêtés préfectoraux définissent désormais les niveaux tolérés pour les odeurs émises par les industries. Des niveaux maximums peuvent également être fixés lors des appels d'offres.


Les nuisances dues aux mauvaises odeurs n'ont pas toujours reçu l'attention qu'elles méritaient. On sait aujourd'hui qu'elles varient en fonction de plusieurs facteurs, tels que:

  • la fréquence
  • la durée d’exposition aux mauvaises odeurs
  • les conditions météorologiques
  • la période de l’année
  • le contexte géographique
  • la perception individuelle des odeurs elles-mêmes.

Si les stations d'épuration, de pompage et de traitement des boues jouent un rôle dans la protection de l'environnement, elles peuvent aussi devenir une source de nuisances si elles ne sont pas gérées convenablement. Les nuisances peuvent être :

  • visuelles,
  • sonores,
  • olfactives, particulièrement en milieu urbain.
     

Nous avons des solutions préventives qui permettent de minimiser les nuisances :

  • Couverture des bassins afin de minimiser les nuisances pour les riverains.
  • Expertise en biochimie et développement durable pour une résolution complète du problème.
Aquilair - Veolia Water Treatment technology for odor control.

Aider les municipalités à améliorer la maîtrise des odeurs liées aux eaux usées 

VERSAILLES, FRANCE

Zéro nuisances olfactives dans un cadre historique.

Pour réduire les nuisances olfactives de l'usine de traitement des eaux usées de Carré de Réunion et pour mieux préserver le cadre de vie des résidents d'un quartier classé patrimoine historique, à proximité du château de Versailles, nos équipes ont installé deux types de systèmes de désodorisation. Le premier (Aquilair™) traite l'air des bâtiments, en détruisant les molécules malodorantes, et le second (Alizair™) assure le traitement biologique de l'air provenant des cellules membranaires.

Découvrez nos technologies de maîtrise des odeurs

Veolia Water Technologies utilise plusieurs technologies de désodorisation développées en interne ou par nos partenaires.

Un biofiltre simple et rentable pour traiter les odeurs, dans lequel des micro-organismes assurent la biodégradation des composés odorants.
Um processo de alto desempenho baseado na desodorização físico-química, que elimina moléculas de gás odorosas convertendo-as em uma fase líquida.

Vous souhaitez plus d’informations sur nos technologies de maîtrise des odeurs ?

 

Les stations d’épurations municipalesZéro nuisances” sont devenues le quotidien des traiteurs d'eau : pas de bruit, limiter l'impact visuel, pas d'odeurs.
Veolia maîtrise un large panel de technologies en nom propre, allant de l'absorption gaz-liquide, en passant par les technologies de biosorption sur support organique ou minéral, les technologies d'adsorption sur charbon actif et/ou zoolite. 
Nos services techniques et d'ingénierie, nos spécialistes en ventilation, nos bureaux d'étude et notre service de mise en route nous permettent d'assister nos clients tout au long du processus afin d'installer la solution intégrée adaptée à chaque cas, pour leur satisfaction la plus grande. 

Yves PONTHIEUX picture

 

 

Yves PONTHIEUX

Chef de projets

Veolia Water Technologies

Contactez Yves sur son profil LinkedIn

Plus de services pour la maîtrise des odeurs

Solution
Un biofilm de micro organismes spécifiques pour éliminer les micropolluants contenus dans les eaux usées
Solution
Des solutions sur mesure qui combinent le meilleur de nos technologies pour une élimination poussée des micropolluants

FAQ sur la maîtrise des odeurs

Comment sont mesurées les odeurs ? Est-il possible de les éliminer totalement ?

Les odeurs peuvent être caractérisées par des mesures d’unité d'odeur par volume (UO/m3). En France, ces mesures sont réalisées suivant la norme NF EN 13725. Avec de bonnes performances épuratoires (garanties atteintes pour chacun des polluants), les concentrations d'odeur peuvent varier de 250 UO/m3 pour un charbon actif à 1 500 UO/m3 pour une désodorisation biologique.
Ce n'est pas parce qu'une concentration en odeur est élevée que ça sent mauvais ! Les filtres biologiques ont leur odeur propre, sans que celle-ci ne soit désagréable.

Une désodorisation chimique est-elle toujours efficace ?

Les tours de désodorisation chimiques Aquilair™ (acides ou oxydantes) sont en général très performantes sur les polluants conventionnels (H2S, NH3, mercaptans et amines).
Le temps de réaction est toutefois trop court pour traiter les composés organiques volatiles (COV) qui sont classiquement générés lors de conditionnement thermique des boues par exemple.
Pour traiter ces COV, l'utilisation de charbon ou matériaux imprégnés est nécessaire. Les désodorisations hétérotrophes constituent aussi des moyens économiques de traiter une grande part de ces COV.

Est-il possible de demander une garantie “zéro odeur” sur mon site ou en limite de site ?

Malheureusement, la garantie ne peut s'exprimer de cette façon.
Comme évoqué sur les mesures d'odeurs (par exemple norme NF EN 13725), même un bon traitement aura une odeur résiduelle en sortie. Cette mesure ne peut être considérée comme fiable qu'à partir de 100 à 200 UO/m3.
Pour les limites de propriété, une valeur de 5 UO/m3 est usuellement requise. Une telle concentration ne peut toutefois pas être mesurée directement par échantillonnage. La mesure est réalisée sur le point d'émission (sortie désodorisation) et une modélisation de dispersion est réalisée ensuite.

Ressources techniques

Consultez ci-dessous des contenus sur ce thème. Si vous ne trouvez pas exactement ce que vous recherchez, merci de nous contacter.

Références

Cergy-Pontoise, France (Aquilair™)

Système de ventilation avec 3 files de 3 tours de lavage chacune (1 lavage acide, 1 lavage oxydant et basique et 1 lavage oxydant et basique)
Capacité totale : 180 000 m3/h (dont 2 files de 60 000 m3/h chacune).
Mise en route : juillet 2012

Le Grand Prado, La Réunion (Aquilair™)

Conception-réalisation de la nouvelle station d’épuration et de traitement des boues, qui répond aux normes européennes en matière de traitement des eaux résiduaires urbaines, et aux exigences en termes de qualité bactériologique des eaux de baignade. Cette usine repose sur un concept « zéro nuisances » et est une référence en matière de développement durable sur l’île.
Capacité : 170 000 EH / 32 200 m3/j
Mise en route : 2014 

EN SAVOIR PLUS : 

Ginestous, France (Aquilair™)

La plus grande station d'épuration de Toulouse est située en zone urbaine, à proximité des habitations et des routes. Pour respecter le voisinage (résidents, visiteurs et usagers des voies de circulation adjacentes), la station maîtrise les émissions d'odeurs en produisant des boues stabilisées et garantit une sécurité et une qualité d'intégration visuelle irréprochables. 


Le traitement de l’air est réalisé avec Aquilair™. L’air vicié est purifié au moyen de procédés physico-chimiques dans des tours de lavage.
 
La filière de traitement comporte :

Le traitement des boues se fait par épaississement et centrifugation. Les boues sont ensuite envoyées vers l'unité de digestion anaérobie, puis vers le sécheur ou l'incinérateur.

Capacité : 950 000 EH  
Mise en route : 2019
 

Alizair™ - Rousset, France (Alizair™)

Station d’épuration - désodorisation biologique autotrophe par Alizair (capacité : 6 000 m3/h)
Capacité : 1 800 m3/j - 12 000 EH
Réalisation : 2007

Castelginest, France (Aquilair™ and Alizair™)

La station d'épuration située à Castelginest comprend un système de traitement par boues activées, une valorisation des déchets par compostage et un traitement de l'air. La station a été conçue et construite pour éviter toute nuisance aux riverains.

  • Alizair™ assure le traitement biologique de 60 000 m3/h d'air vicié provenant des procédés de prétraitement et de compostage – matériaux verts (couche d'écorces, tourbe et fibres de coco).
  • Aquilair  traite 15 000 m3/h d'air vicié, provenant des bacs de fermentation, sur des tours de lavage. 

Capacité : 60 000 EH
Mise en route : 2012